Versement d’un capital garanti d’une assurance décès ?

Publié le : 19 mai 20214 mins de lecture

L’assurance vie entière se situe entre l’assurance décès et l’assurance vie épargne. L’assurance vie entière organise une rente aux bénéficiaires désignés ou un versement de pensions de décès. Indiqué par son nom, une garantie est obtenue pendant toute la vie de l’assuré et la prime ne se perd pas. Elle est régit par la loi fiscale d’une assurance vie et décès.

Assurance vie entière : peut-on récupérer ses versements ?

Le contrat de vie entière rassemble la garantie à vie avec la garantie en cas de décès. Il inclut donc la valeur de remboursement, ce qui signifie qu’il est possible de récupérer une partie du capital garanti par l’assuré dans le contrat.

La valeur de remboursement d’un contrat d’assurance comprend les primes versées ainsi que les avantages financiers et techniques octroyés au contrat toute l’année. La méthode de distribution des bénéfices doit également être prise en compte lors de la souscription.

L’assureur informe l’assuré de son taux de rendement et de la valeur de rachat du contrat au moins une fois par an.

Lorsque l’assuré rachète le contrat, le contrat est résilié.

Veuillez noter que l’abonné peut résilier le contrat dans les 30 jours suivant la conclusion du contrat.

Pour plus d'informations : Contrat d'assurance vie : combien de temps l'argent est-il bloqué ?

Versement de l’assurance après un décès : comment l’obtenir ?

Si l’assurance décès fait toujours partie de la caisse de prévoyance, elle est toujours une assurance-vie de nom, différente de l’assurance-vie au sens strict, cette dernière représente un placement à durée déterminée et est le même investissement financier que les autres assurances.

Les souscripteurs d’assurance décès demandent à leurs proches de verser un capital garanti, qui est négociée avec l’assureur. Lorsque le risque stipulé d’une assurance survient, la compagnie d’assurance débloque alors les fonds à certains bénéficiaires.

Vis-à-vis des causes de décès du souscripteur, l’assurance décès propose des formules plus ou moins efficaces qui couvrent ou non la situation. Lorsque seuls les contrats décès toutes causes peuvent garantir la mort naturelle et le suicide, l’assurance décès traditionnelle couvre généralement les décès accidentels (à l’exception des garanties connexes) ou les maladies.

À découvrir également : Quelles sont les conditions pour bénéficier de la pension de réversion ?

Versement du capital décès : quelle démarche pour la demande ?

Tout d’abord, il faut savoir que le capital garanti sur la prestation de décès ne sera versée par la caisse de prévoyance ou l’organisme de sécurité sociale du particulier que lorsque le risque assuré s’est produit dans le délai attaché au contrat ou que la personne remplit les conditions d’obtention de l’Assurance.

En tant que bénéficiaire déterminé par le contrat d’assurance décès, vous devez présenter les documents nécessaires à la compagnie d’assurance ou à la compagnie d’assurance maladie pour prouver votre légitimité. Ce sont généralement des copies des documents d’identité et certificat d’identité bancaire. L’assurance maladie vous demandera également de fournir les trois dernières preuves de paie du défunt, si vous n’en disposez pas, vous pouvez en demander un à son ancien employeur. En même temps, vous devrez remplir un formulaire de demande de prestation de décès, indiquer votre niveau de bénéficiaire et indiquer l’existence et l’identité de tout autre bénéficiaire.

Plan du site